Retour sur … Une balade de 2 jours à « saute montagnes », direction le désert des Bardenas Reales …

Un rendez-vous fixé un matin, le temps est avec nous, le soleil brille et le temps promet d’être plus sec que les jours précédents… Propriétaires de leurs véhicules, nos clients du weekend connaissent leurs machines mais pas encore notre destination.

Depuis Bidart, nous entamons notre lente ascension, plateaux et rencontres insolites se succèdent. Nous arriverons a mi journée chez notre ami Pierre Oteiza, pour un déjeuner des plus gourmands. La sortie de table est pénible …  une micro sieste s’impose pour certains, un petit tour dans la mini ferme aux abords du restaurant pour d’autres.  Quelques minutes plus tard, nous nous remettons en route pour terminer notre passage « de l’autre côté ».

Chanceux, la nature nous offre l’un de ses plus beaux spectacles … une mer de nuages.  Loin d’être blasés, on vous l’assure, ce type de phénomène nous laisse toujours pantois, admiratifs … La contemplation fait aussi partie du programme, sans être réellement imposé, le silence domine ces moments rares.

Une fois au sommet, la Basse Navarre et la Navarre nous accueillent.

Direction Olite, dernier stop de la journée.  La ville se profile avec le couchant qui nous accompagne sur les derniers kilomètres.  Capitale du vin en Navarre Olite est une ville plutôt insolite. Sa silhouette de forteresse nous rappelle que la région fut jadis le théâtre de la « reconquista ». Remarquablement conservée elle parait  comme suspendue dans le temps. Pièce maîtresse, la château et les remparts qui l’entourent.

On a toujours tendance à y entrer un peu comme sur la pointe des pieds, de peur de rompre la sérénité qu’on pense y trouver. Erreur, la vie grouille, les boutiques de souvenirs sont animées, les terrasses sont bondées, les enfants y sont comme dans une cour de récréation immense. Nos quartiers pris, nous nous mêlons à cette joyeuse cohue, l’heure du diner arrive, puis enfin l’heure de reprendre des forces pour le chemin du lendemain.

Bardenas Reales:

Une nuit récupératrice plus tard, direction le désert des Bardenas Reales ! Après quelques minutes de roulage, nous y entrons enfin.

La contemplation une nouvelle fois s’impose d’elle même, et à chaque point d’intérêt son arrêt. Le temps dégagé ne nous aura malheureusement pas suivi et c’est un désert sous la grisaille que nous invités découvrent. Visiblement pas dérangés par ce détail, Les sourires s’imposent sur les visages.

Après une traversée processionnaire, l’heure du retour sonne.  Nous atteindrons la côte basque en fin de journée.

C’est toujours avec une certaine nostalgie que nous quittons ceux avec qui nous partageons ces moments d’exception. L’envie de revenir se partage alors, rendez-vous est prit pour une prochaine découverte !

[fusion_builder_container hundred_percent= »yes » overflow= »visible »][fusion_builder_row][fusion_builder_column type= »1_1″ background_position= »left top » background_color= » » border_size= » » border_color= » » border_style= »solid » spacing= »yes » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » padding= » » margin_top= »0px » margin_bottom= »0px » class= » » id= » » animation_type= » » animation_speed= »0.3″ animation_direction= »left » hide_on_mobile= »no » center_content= »no » min_height= »none »][su_custom_gallery source= »media: 12832,12833,12834,12835,12837,12838,12839,12840,12842,12843,12844,12849,12850,12845,12853,12854,12855,12856,12857,12859,12861,12863,12862″ link= »post » target= »blank » width= »600″ height= »500″ title= »never »][/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

0 commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Previous reading
Un weekend de Gazelles – Formation Équipages 2016
Next reading
Un départ depuis …